Bambous à Gianyar

Posted in: Indonésie
Tags:

Lors de notre voyage sur l’île de Bali fin octobre 2018, nous avons eu la chance de pouvoir visiter une fabrique qui transforme le bambou avec deux destinations : la construction de maison en traditionnel et la fabrication de paillottes et de meubles.

Il est apparu que la demande devenait de plus en plus forte sur l’île, notamment au niveau des hôtels qui souhaiteraient revenir aux origines de la construction balinaise. Il s’avère que ce style de construction est très solide et tout à fait adapté aux intempéries.

Entrepôt avant bain
Bambous non évidés

Bac de décantation
Bambous coupés dans la longueur

Le bambou doit être suffisamment vieux, coupé à la bonne saison, sélectionné sur pied, être droit, et enfin choisi en fonction de son utilisation ultérieure. Un bambou pouvant être utilisé pour la construction croît de six à dix mètres par an. La méthode de préservation qu’il nous a été donné de voir, consiste à immerger les bambous dans l’eau additionné de borax (ou autre produit révolutionnaire)et chauffé à 60° pendant 6 heures. Ce procédé simple rend le bambou beaucoup plus résistant aux dégâts d’insectes et de micro-organismes qui attaquent les fibres internes relativement tendres. Le tout, séchage compris, prenant entre 3 et 4 semaines selon la saison. Les bambous traités de cette façon peuvent durer 10 à 15 ans.

There are no comments published yet.

Leave a Comment

Change this in Theme Options
Change this in Theme Options